cejef CEJEF|lois

Option complémentaire : Education physique

Allez voir le site de l'EPS!

Généralités

L'enseignement de l'éducation physique et sportive (EPS), en plaçant l'élève au centre du processus d'apprentissage, doit permettre à celui-ci une activité physique équilibrée, motivante, dans de bonnes conditions de sécurité et d'intégrité corporelle.

Comme pour toute autre matière, l'EPS s'appuie sur des sciences fondamentales (voir chapitre interdisciplinarité). Par les pratiques sociales de référence que l'EPS lui offre, l'élève prépare son avenir en s'ouvrant au domaine culturel que constituent les activités physiques, sportives et d'expression.

L'EPS ne peut faire abstraction de notre environnement socioculturel. Elle s'efforce d'être une réponse aux modifications de notre mode de vie, caractérisées par une sédentarité et des contraintes socioprofessionnelles croissantes.

Dans ce domaine, l'EPS pose un regard critique sur les activités humaines et s'intéresse aux problèmes des jeunes.

C'est dans la diversité des apprentissages et des activités sportives et éducatives que l'élève enrichit l'ensemble de ses savoirs et construit des compétences de plus en plus élaborées pour gérer sa santé à tous les âges de son existence.

L'EPS stimule une prise de conscience et le respect de soi en favorisant des activités de prévention et de loisir. Un de ses enjeux est de donner envie à l'élève de pratiquer des activités physique, sportive et d'expression. Elle offre à chacun les connaissances nécessaires pour améliorer ses potentialités et pour organiser sa vie actuelle et future.

Par la pratique de différentes activités, l'EPS devrait pouvoir maintenir et développer des aptitudes et capacités motrices et organiques.

L'EPS concourt à l'éducation à l'autonomie, la solidarité, la responsabilité, la sécurité, la santé et à l'épanouissement de la personne.

 

A. Discipline fondamentale

1. Objectifs

Dans une perspective d'autonomisation, l'enseignement de l'EPS peut permettre à l'élève, considéré dans sa globalité, d'acquérir des connaissances et savoirs qu'il pourra réinvestir et transférer dans d'autres contextes.

Les situations pédagogiques mises en place devraient donner l'occasion à l'élève:

  • d'expérimenter et apprendre par l'action
  • de construire des projets
  • d'élaborer des plans d'action
  • de gérer son temps et ses ressources
  • d'entretenir et développer ses potentialités
  • de prendre des informations et repères
  • d'émettre des hypothèses et essayer des solutions
  • d'évaluer ses résultats et son évolution

mais également sur le plan socio-affectif de viser les objectifs suivants:

  • se détendre, s'évader, agir avec joie et équilibre, assouvir son instinct ludique
  • compenser les déséquilibres dus aux contraintes de la vie
  • expérimenter et apprendre par l'action
  • apprendre à mieux se connaître, se forger une personnalité, pouvoir s'affirmer, s'accomplir, développer son sens critique et s'ouvrir au monde
  • se mesurer à soi-même, maîtriser ses émotions et se dominer, éprouver ses limites
  • exprimer et développer sa créativité
  • organiser sa vie actuelle et future, gérer son stress
  • apprendre à connaître et respecter les autres, se mesurer aux autres, apprendre à collaborer
  • connaître et respecter son corps, le garder en bonne santé
  • renforcer l'estime de soi et gagner celle des autres.

Afin de respecter les enjeux et finalités de la formation en éducation physique et sportive, les contenus d'enseignement développent les compétences suivantes:

1.1 Savoirs

dans le domaine cognitif, l'étudiant/e doit :

  • connaître quelques règles de sécurité et de secourisme
  • connaître quelques règles de jeux
  • connaître et respecter quelques notions de physiologie de l'effort
  • connaître quelques principes d'une alimentation équilibrée

1.2 Savoir-faire

dans le domaine psychomoteur l'étudiant/e doit être capable:

Fonctions sensorielles et perceptives

  • de mieux se situer et s'orienter dans l'espace
  • d'améliorer la maîtrise de son corps et de mieux le sentir
  • de percevoir et de mieux décoder des informations visuelles, auditives et kinesthésiques
  • de se représenter mentalement des mouvements ou actions motrices et de les réaliser

Fonctions d'élaboration

  • d'émettre des hypothèses et de les vérifier par la pratique
  • de s'adapter à des situations encore plus variées et/ou contraignantes
  • de réévaluer ses étapes d'apprentissage
  • de développer des stratégies applicables aux pratiques sportives
  • de transférer des habiletés motrices et d’optimiser certains mouvements
  • de reconnaître ses déficiences physiques

Fonctions de production

  • de coordonner des mouvements en cherchant précision et économie
  • d'améliorer la bilatéralité
  • d'atteindre un niveau d'efficacité
  • de maintenir ou améliorer sa performance
  • d'utiliser les principes biomécaniques fondamentaux
  • d'exploiter et développer des acquis techniques et tactiques
  • d'évoluer avec une certaine maîtrise en milieu aquatique
  • d'utiliser et d'affiner son expression corporelle

1.3 Savoir-être

dans le domaine socio-affectif, l'étudian/et doit être capable:

  • de collaborer pour construire sa propre réussite et celle des autres
  • de gérer ses attentes et dominer ses émotions
  • de respecter les règles de sécurité pour limiter les risques
  • d'agir avec fair-play
  • de vivre une activité physique comme un moment de détente
  • de gérer positivement son potentiel d'agressivité.
  • d'entrer en contact avec la nature et de la respecter
  • de gagner la confiance des autres et de leur faire confiance

2. Interdisciplinarité

L'éducation physique et sportive est un terrain idéal pour l'interdisciplinarité et permet d'instaurer une collaboration avec d'autres disciplines enseignées.

Pour cela, il faut identifier des savoirs communs et montrer leur spécificité et leur utilité.

L'élève doit comprendre ce qu'il fait et pourquoi il le fait.

Une collaboration avec des branches telles que la biologie (anatomie, physiologie, etc.), la géographie (cartographie, problème de société, etc.), physique (biomécanique, etc.), histoire (sport et société, etc.), droit (respect des règles, sécurité, responsabilité, etc.), théâtre (expr. corporelle, mouvement, etc.), musique (rythme, attitudes, etc.),etc, peut être envisagée dans le cadre de projets communs (ex: cours de base et option complémentaire, travaux de maturité, semaines hors cadre, voyages d'étude, semaines transdisciplinaires, journées de prévention).

3. Champs d'activités

Les compétences citées ci-dessus sont développées par plusieurs activités physiques, sportives et d'expression. Le champ de ces activités est vaste et permet de développer des compétences générales et particulières en variant les domaines d'action et les situations d'apprentissage ; en tenant compte aussi des pratiques sociales actuelles.

Les activités proposées dans le cours de base, le sport scolaire facultatif, les camps et le programme parascolaires peuvent être:

  • athlétisme, gymnastique, agrès, condition physique, activité d'expression, jeux, etc.
  • sports de relance (badminton, tennis, goba, tennis de table, indiaka, etc.)
  • sports collectifs (volley, basket, foot, handball, tchoukball, baseball, rugby, foot américain, etc.)
  • sports d'opposition ( lutte, judo, etc.)
  • sports nature ( orientation, course à pieds, raquette à neige, excursions, etc.)
  • sports aquatiques (natation, aquagym, plongée, canoë, etc.)
  • sports de glisse (ski, ski de fond, patinage, hockey, etc.)
  • sport "nouvelles tendances", à la mode ( roller, frisbee, escalade, surf, streetball, beachvolley, fitness, etc.)

4. Evaluation

L'EPS, en tant que discipline respectant la globalité de l'individu, doit mettre l'accent sur un enseignement "différencié" vu l'hétérogénéité des groupes (sexe, corpulence, personnalité de l'élève, etc.).

Elle ne valorise donc pas uniquement la performance mais tient compte de l'engagement, des progrès, des connaissances et des qualités relationnelles de l'élève.

Par conséquent, l'évaluation est sommative et/ou formative, voire formatrice, selon qu'elle apprécie des connaissances, des attitudes ou savoir-faire.

 

 

B. Option complémentaire

Allez voir le site de l'EPS!

1. Objectifs

Les élèves qui portent un intérêt particulier pour le sport et pour une formation plus globale en EPS pourront élargir leurs connaissances théoriques, améliorer certaines compétences et en développer d'autres.

Cette option, par la diversité de ses contenus d'enseignement et sa pédagogie basée en partie sur la médiation, doit aussi permettre à tous les étudiants d'être plus actifs que réactifs en faisant des choix et en prenant des décisions en fonction de leurs intérêts et compétences. L'élève devient plus autonome et responsable.

Le sport, par sa culture universelle, rapproche les Hommes et les sociétés. Pour approcher cette culture, l'option complémentaire doit s'intéresser à des domaines qui touchent à l'art, la sociologie, la philosophie, etc., et appréhender le phénomène du sport et de la santé sous un angle plus large.

Le caractère multidisciplinaire de cette option peut donner du sens aux travaux et recherches qu'entreprennent les étudiants d'une option spécifique comme le théâtre, la biologie, la philosophie, etc.

Elle peut déboucher sur des études dans le domaine du sport, de la rééducation, dans le domaine paramédical, etc.

Un des enjeux de l'OC est de proposer une formation générale dans les trois domaines phares suivants:

  • 1. santé - sport et nature
  • 2. art et culture - sociologie - philosophie - nouvelles tendances dans le sport
  • 3. pratiques sportives - compétition - méthodologie et didactique du sport

Les situations pédagogiques mises en place doivent permettre à l'élève:

  • de comprendre la théorie par la pratique
  • d'améliorer son niveau de performance et de se perfectionner dans le domaine psychomoteur
  • de trouver des informations pour construire son savoir (bibliothèque, médiathèque, internet, etc.)
  • de pratiquer quelques activités ou sports qu'il ne fait pas en cours de base (ex: la plongée, l'escalade, etc.)
  • de travailler en collaboration avec d'autres disciplines enseignées au Lycée, en approchant des intervenants extérieurs
  • de se préparer à une formation professionnelle liée au sport ou à la santé.

1.1 Savoirs

1.1.1 Santé - sport et nature

Dans le domaine cognitif, l'étudiant/e doit :

  • connaître des notions théoriques en rapport avec le corps et la santé (anatomie, physiologie, biomécanique, diététique, médecine du sport, etc.)
  • connaître quelques principes de la diététique sportive
  • connaître quelques phénomènes naturels et respecter les lois de la nature (météo, écologie, etc.) pour prévenir le danger et vivre en harmonie avec la nature

1.1.2 Art et culture - sociologie - philosophie - nouvelles tendances

Dans le domaine cognitif, l'étudiant/e doit :

  • avoir quelques connaissances sur le sport d'aujourd'hui et son évolution (histoire du sport, sociologie, philosophie, etc.)
  • connaître différentes structures musicales
  • connaître les nouvelles tendances dans le sport et leur philosophie

1.1.3 Pratiques sportives - compétition - méthodologie et didactique du sport

Dans le domaine cognitif, l'étudiant doit :

  • maîtriser les notions théoriques relatives aux disciplines sportives (règles de jeu, tactique, etc.)
  • connaître des bases théoriques pour construire et planifier un entraînement
  • connaître ses stratégies d'apprentissage pour mieux les appliquer dans d'autres situations

1.2 Savoir-faire

1.2.1 Santé - sport et nature

Dans le domaine psychomoteur, l'étudiant/e doit être capable de :

  • maîtriser quelques techniques sportives propres aux activités de plein air
  • développer ses capacités physiques en profitant de connaissances théoriques sur la physiologie et les principes d'entraînement
  • réagir et intervenir en cas de danger
  • choisir un matériel et un équipement adéquats

1.2.2 Art et culture - sociologie - philosophie - nouvelles tendances

Dans le domaine psychomoteur, l'étudiant/e doit être capable de :

  • pratiquer en toute sécurité des sports "au goût du jour" ou issus d'autres cultures
  • réaliser une chorégraphie ou d'autres jeux de scène (danse, mime, expr. corporelle, etc.)

1.2.3 Pratiques sportives - compétition - méthodologie et didactique du sport

Dans le domaine psychomoteur, l'étudiant/e doit être capable de :

  • perfectionner sa technique par un entraînement spécifique adapté
  • gérer son entraînement et de le diversifier en variant les pratiques sportives
  • utiliser les outils méthodologiques nécessaires à toutes formes d'apprentissage
  • apprendre aux autres

1.3 Savoir-être

1.3.1 Santé - sport et nature

Dans le domaine socio-affectif, l'étudiant/e doit être capable de:

  • sentir qu'une activité physique est indispensable à son équilibre
  • respecter et protéger le milieu naturel dans lequel il évolue

1.3.2 Art et culture - sociologie - philosophie - nouvelles tendances

Dans le domaine socio-affectif, l'étudiant/e doit être capable de:

  • être un/e acteur/trice et un spectateur/trice critique vis-à-vis de l'évolution actuelle du sport et de la société
  • relativiser les aspects négatifs de l'existence pour vivre mieux au contact des autres

1.3.3 Pratiques sportives - compétition - méthodologie et didactique du sport

Dans le domaine socio-affectif, l'étudiant/e doit être capable de:

  • s'engager activement dans le sport éducatif et associatif
  • arbitrer un match en dominant ses émotions et en restant impartial
  • partager ses savoirs avec les autres
  • s'ouvrir à certaines méthodes d'entraînement mental permettant d'utiliser ses compétences de façon optimale

2. Champs d'activités

Pour approfondir certains sujets, il est possible de sélectionner un domaine "phare" avec les élèves pour donner une orientation dominante à l'option complémentaire.

En option complémentaire, les champs d'activités des cours de bases s'élargissent en intégrant des pratiques liées aux domaines "phares" ou à des activités de découverte (ex: spéléologie, tir à l'arc, arts martiaux, yoga, relaxation, etc.).

3. Evaluation

En option complémentaire, des évaluations sous forme écrite et/ou orale se font en cours d'apprentissage ou au terme d'une séquence de formation afin de faire le bilan des acquis théoriques.

En parallèle, des tests permettront d'évaluer le niveau de performance de l'élève au cours de sa formation pratique.

La moyenne pour la note de baccalauréat de l'élève est calculée en additionnant la moyenne de ses deux derniers semestres à la moyenne d'un examen pratique, écrit et oral.

Le thème de l'examen pratique est choisi en collaboration avec l'élève et ses intérêts dans le sport.

L'examen écrit dure 90 minutes et l'examen oral 15 minutes. Ils regroupent des notions théoriques importantes pour la gestion de la vie actuelle et future de l'élève. Ils peuvent être réalisés en collaboration avec d'autres branches.