cejef CEJEF|lois

Option complémentaire : Sciences des religions

Généralités

La discipline "Sciences des religions" aborde le phénomène religieux dans toutes les attitudes qu’il provoque : adhésions, indifférence, rejets. Dans le contexte actuel de pluralisme religieux, elle offre des outils de connaissance et de critique.

Objectifs

  • éclairer les origines existentielles du sacré
  • aider l’élève à prendre acte de l’enracinement, conscient ou inconscient, des traditions judéo-chrétiennes dans la culture occidentale,
  • étudier des textes fondamentaux et leurs interprétations,
  • formuler et comparer diverses explications du monde et de l’être humain,
  • identifier l’attitude religieuse comme une aspiration fondamentale de l’être humain et comme une dimension de sa vie et de son existence,
  • se confronter à des conceptions fondamentales de religions et de systèmes de valeurs comme autant d’expériences humaines avec le divin,
  • apprendre à reconnaître l’influence d’éléments religieux dans l’évolution de différents domaines culturels (philosophie, droit, arts, politique, économie, etc.).

Savoirs

  • le phénomène religieux,
  • notions de base, en référence aux textes fondamentaux, sur les grandes religions non chrétiennes,
  • le judéo-christianisme,
  • la sécularisation.

Savoir-faire

  • lire un texte de référence à haute voix,
  • comprendre un texte de référence et en relever les écueils,
  • proposer une interprétation d’un texte de référence,
  • rattacher des textes à leur tradition religieuse,
  • étudier comparativement un thème dans diverses religions,
  • étudier les modes d’expression du religieux dans un contexte historique donné,
  • comprendre les références et les symboles religieux,
  • décoder l’utilisation du langage et des symboles religieux dans la culture contemporaine et ses médias (cinéma, sport, musique, publicité, propagande, etc.),
  • cerner ses propres convictions.

Savoir-être

  • respecter l’humain dans sa différence et ses convictions,
  • ouvrir, dans une attitude critique et responsable, à d’autres manières d’être, d’agir et de penser,
  • appréhender l’être humain dans sa globalité.

Evaluation

On évaluera les connaissances, les facultés de compréhension et d’analyse, la rigueur et la cohérence de pensée, ainsi que la capacité de l’exprimer.