cejef CEJEF|lois

Discipline fondamentale : Philosophie

Généralités

Dans l'éclatement actuel des informations, des connaissances et des valeurs, l'étude de la philosophie au lycée comme discipline cantonale tend à favoriser chez l'étudiant une réflexion qui clarifie son rapport à lui-même, aux autres et au monde. Des contenus et des instruments de pensée rigoureux, en dehors de toute forme dogmatique et d'endoctrinement, l'amèneront à une conscience nouvelle des réalités, limites et possibilités de l'être humain.

Cette approche critique de notre époque sera mise en relation avec les diversités culturelles et historiques de la pensée philosophique. Elle devrait permettre d'ordonner les différentes disciplines et leurs méthodes respectives, de s'orienter dans la multiplicité des savoirs humains et d'opérer une synthèse personnelle.

Objectifs

L'enseignement de la philosophie se propose d'amener l'étudiant/e à remettre en cause le stade de l'évidence, de l'opinion et du préjugé. Il l'initie à la réflexion personnelle par la confrontation rationnelle avec des problèmes liés à la condition humaine, concernant le savoir, la croyance, les sentiments et l'agir. Il incite le/la lycéen/lycéenne à conceptualiser le vécu dans le cadre des interrogations fondamentales et favorise la saisie critique de la pensée.

Dans la poursuite de ces objectifs, on recherchera la collaboration avec les sciences, les sciences humaines (sciences économiques, géographie) et, plus largement, avec la littérature française, l'histoire et l'histoire de l'art. En outre, on veillera à prendre en compte les options spécifiques et complémentaires des lycéens/lycéennes.

Connaissances (Savoirs)

La pratique des textes de philosophes d'époques différentes conduira le/la lycéen/lycéenne à maîtriser le vocabulaire philosophique élémentaire et les notions fondamentales.

Elle lui permettra aussi d'acquérir la technique d'analyse de texte philosophique, comme texte argumentatif adapté à l'époque et au système de pensée qu'il véhicule.

Elle visera à lui faire découvrir les grands moments de l'histoire des idées et des systèmes, de l'Antiquité à l'époque contemporaine, et à lui faire percevoir et comprendre les enjeux et les interrogations privilégiés par certaines époques.

Savoir-faire

L'enseignement de la philosophie et la pratique des textes qui la véhiculent développent la faculté de compréhension, d'analyse et de commentaire, et conduisent à la rigueur tant dans l'élaboration de la pensée que dans son expression même.

Le/la lycéen/lycéenne repère les intentions et la portée du discours philosophique auquel il/elle est confronté/e. Il développe son esprit critique et maîtrise diverses formes d'argumentation. 

Savoir-être

Le doute, l'étonnement, la curiosité, la remise en question invitent l'étudiant/e à se situer et à se forger une éthique engageant son honnêteté intellectuelle, sa faculté au dialogue, sa liberté et sa responsabilité dans le monde et la société.

Cette démarche ne va pas sans patience, modestie et rigueur intellectuelle.

Evaluation

On évaluera les connaissances, les facultés de compréhension et d'analyse, la rigueur et la cohérence de la pensée, ainsi que la capacité à l'exprimer.

Les travaux d'évaluation sont divers ; par exemple études de texte (globales, ou relatives à des notions particulières ou à la structure argumentative même du texte), comparaisons de textes, contrôles de connaissances, travaux de recherche, brèves présentations orales.