cejef CEJEF|lois

Option spécifique : Musique

Objectifs

Par souci de répondre au mieux au principe d’une démocratisation de la musique, tout élève qui désire choisir la musique en OS doit pouvoir le faire. En conséquence, aucun pré-requis ne sera exigé dans le domaine musical en dehors des connaissances et pratiques acquises au cours de l’enseignement obligatoire préalable. (L’élève pourra s’assurer de ses aptitudes musicales en s’informant auprès d’un professeur de musique de son école.)

L’élève qui choisit l’OS musique doit obligatoirement suivre le dessin en DF. Le programme de l’OS est par conséquent indépendant de celui de la DF.

Les objectifs généraux ainsi que les savoir / savoir-faire et attitudes de la discipline fondamentale sont évidemment valables en option spécifique. Cette option vise, en plus des objectifs généraux, d’une part, à approfondir les connaissances théoriques et pratiques nécessaires à l’approche du phénomène musical dans sa globalité, d’autre part, à sensibiliser les élèves aux multiples domaines dont dépend la musique ou auxquels elle apporte une contribution significative. Par exemple, physique et musique, mathématique et musique, philosophie, littérature, théâtre, histoire, arts visuels et médias, danse, ethnologie, économie et droit, sociologie, technologies modernes (utilisation de l’informatique, techniques d’enregistrement), etc.

Ainsi conçue, l’OS " musique " se prête particulièrement à des activités interdisciplinaires, ainsi qu’à la nécessité, pour l’élève, de s’ouvrir, voire de participer aux diverses manifestations qui touchent à la musique, ou de fréquenter activement l’une ou l’autre des institutions qui pratiquent la musique ou en dispensent l’enseignement. Le cours prend parfois la forme d’un atelier musical de manière à favoriser la créativité des élèves en s’essayant dans la composition et l’improvisation, se familiariser avec l’écriture musicale par informatique. En tant que discipline artistique l’OS "musique" favorise, parallèlement à l’acquisition de connaissances, la créativité et l’expression. L’apprentissage d’un instrument est donc obligatoire (durant les 3 ans d’études - l’élève peut commencer cette étude en entrant au lycée), de même que la pratique de la musique en groupe. Cette dernière contribuera non seulement à l’apprentissage de la technique musicale et de sa pratique, mais aussi au développement des qualités nécessaires à un travail en commun (discipline, écoute, échange, etc.)

L’ensemble de la " musique OS " s’articule autour des axes suivants :

  1. Solfège et théorie musicale
  2. histoire de la musique
  3. pratique de la musique (chorale, instrument, groupes instrumentaux, ...)

Ces cours font l’objet, dans la suite du document, d’une présentation séparée de leurs objectifs respectifs.

Savoirs

Dans le but de réaliser les objectifs fondamentaux décrits plus haut, l’enseignement doit permettre à l’élève de :

  • s’interroger sur le sens de la musique ainsi que sur les conditions et les   implications de l’acte créateur musical ;
  • étudier les principales formes et s’interroger sur leur sens ;
  • approfondir la théorie de la musique tout en la reliant à l’histoire des formes
  • reconnaître et situer dans la chronologie les principaux styles et mouvements   musicaux, tous genres confondus ;
  • connaître les compositeurs les plus représentatifs de notre civilisation, ainsi   qu’approcher leurs œuvres les plus importantes ;
  • relier l’histoire de la musique à son environnement culturel, économique,   scientifique, etc. ;
  • connaître les principaux instruments traditionnels occidentaux et leur mode de production du son ;
  • avoir une ouverture sur le rôle et l’utilisation des technologies modernes (informatique, moyens électroacoustiques, etc.) tant pour la création de la musique   que pour sa diffusion.

Savoir-faire

Globalement, l’élève est appelé à compléter et à approfondir les savoir-faire de DF. Pratiquement, il doit être en mesure de :

  • analyser des pièces simples, c’est-à-dire, pouvoir repérer les accords fondamentaux de petites compositions de la fin du XVIIe et du XVIIIe siècle, de morceaux de jazz, de chansons anciennes et modernes, dans le but d’en dégager et d’en comprendre la forme, ainsi que les lois qui sous-tendent et permettent la création musicale ;
  • approfondir l’étude des formes musicales, pouvoir, à l’écoute et/ou sur partition, en indiquer les différentes parties et leur articulation ;
  • avoir un savoir, pour chaque époque de l’histoire occidentale de la musique (de la fin du Moyen Age à nos jours), sur quelques compositeurs dont l’importance est reconnue, ainsi que de leurs œuvres principales ;
  • situer temporellement, voire localement, une œuvre, en déterminer le genre et en reconnaître les influences les plus évidentes ;
  • établir, dans un esprit de synthèse, des liens entre les phénomènes musicaux proprement dits et leur environnement historique, économique et socioculturel ;
  • composer ou improviser de petites pièces musicales en mettant à contribution l’une ou l’autre des connaissances théoriques vues, voire exercées, pendant les cours.
  • tenter de réaliser - sur le papier à la rigueur sur l’instrument - des accords sous une mélodie, ...

Au niveau 11 et 12 de l’OS, un travail personnel de recherche est demandé à l’élève. Le sujet est défini d’un commun accord entre l’élève et l’enseignant. Si l’opportunité se présente, l’interdisciplinarité est encouragée.

Savoir-être

  • L’élève s’ouvrira à l’écoute des musiques du monde et à leur compréhension en redonnant leurs vraies valeurs aux questions de goût.
  • Il relativisera ses goûts ou ses jugements en les confrontant dans un respect mutuel tant à ceux de ses camarades qu’à ceux de ses aînés.
  • Il prendra conscience de la dimension artistique d’une œuvre musicale ainsi que de son sens. Il ira à sa découverte par l’étude, la réflexion, de même que par l’entraînement à l’écoute active.
  • Par l’étude et la pratique de la musique, il acquerra des attitudes déterminantes dans la vie, telles qu’un comportement social responsable, la patience, la discipline et l’autodiscipline, la concentration.
  • Il participera à la vie musicale de l’école.
  • Il participera à titre d’auditeur ou d’exécutant à la vie musicale de la région. Il restera ouvert et curieux de manière à élargir ses connaissances et permettre dialogue et échange.

Evaluations

L’évaluation des élèves s’effectuera de manière variée. Les connaissances et savoir-faire sont vérifiés lors d’épreuves écrites ou d’interrogations orales qui doivent amener l’élève à se familiariser avec le type des épreuves prévues pour les examens. L’accent est mis sur les capacités à restituer, expliquer, commenter, synthétiser, en ayant recours au discours ou à l’analyse sur partition.

La note OS correspondra à la moyenne des notes des différentes disciplines enseignées à chaque degré :

degré 10 : cours de solfège et théorie (_), cours d’histoire de la musique (_). L’évaluation de l’apprentissage de l’instrument ne sera pas prise en compte dans le calcul de la moyenne. La chorale ne sera pas évaluée par une note.

degré 11 : cours de solfège et théorie (_), cours d’histoire de la musique (_). L’évaluation de la musique d’ensemble et de l’apprentissage de l’instrument n'est pas prise en compte dans le calcul de la moyenne. La chorale ne sera pas évaluée par une note.

degré 12 : cours de solfège et théorie (1/5), cours d’histoire de la musique (1/5), analyse (1/5), évaluation* de la musique d’ensemble (1/5). Le dernier cinquième de note est obtenu de la façon suivante :

  1. Moyenne de la note du lycée en instrument (semestres 1 et 2)
  2. Examen d’instrument (au mois de mai, pour tous les élèves suivant un enseignement privé).
  3. Cette évaluation sera effectuée par deux maîtres. Le professeur responsable du groupe et un des maîtres enseignant les disciplines théoriques en OS.
  4. L’évaluation de la pratique instrumentale est formative et non sélective. Il s’agit avant tout d’évaluer la progression de l’élève à partir de son entrée au lycée ainsi que son attitude positive face aux exigences de l’apprentissage d’un instrument.

Instrument - Objectifs

Permettre à l’élève de découvrir un instrument et d’être confronté aux exigences que sa pratique implique, lui donner un moyen d’expression. Mettre l’étudiant en contact direct avec la matière musicale, les œuvres, et favoriser la compréhension du phénomène musical abordé dans les cours théoriques.

L’éventail des instruments possibles est large. Par conséquent il s’agira de rester ouvert aux propositions de chacun, pour autant que l’instrument choisi exige ou permette la lecture de partitions écrites dans le système de notation traditionnellement en vigueur dans notre civilisation.

L’élève suit, en principe, une leçon hebdomadaire d’une demi-heure au moins chez un professeur du lycée ou privé (diplômé).

Programme

En 1ère année, le programme comprend, en plus de l’apprentissage d’un instrument :

  1. Le cours de solfège (deux heures) vise à compléter ou à acquérir les bases de solfège ainsi que la "grammaire" musicale nécessaire pour permettre à l’étudiant de comprendre les notions abordées ensuite.
  2. Deux heures d’histoire de la musique
  3. Une heure de Chorale
  4. Instrument (_ leçon hebdomadaire)

En 2ème année, l’OS comprendra :

  1. Une heure de solfège et théorie musicale.
  2. Deux heures d’histoire de la musique. L’étude approfondie des instruments les plus courants de notre culture (leur fabrication, leur tessiture, leur utilisation, et pour certains leur évolution historique).
  3. 1 heure de pratique instrumentale de groupe [petit ensemble de musique de chambre, groupe (jazz, rock,...) ou orchestre, éventuellement la chorale]. Ce cours permettra une approche et une ouverture aux musiques du XXème siècle au sens très large - musique contemporaine, jazz, rock, variété, etc... Il sera poursuivi et approfondi en dernière année.
  4. Instrument (_ leçon hebdomadaire)

En dernière année, le programme de musique bénéficie de six périodes.

  1. Deux heures d’histoire de la musique.
  2. Deux heures de solfège et théorie. L’étudiant pourra se familiariser avec la création musicale assistée par ordinateur.
  3. Une heure d’analyse. L’élève apprendra à analyser des œuvres (extraits et / ou quelques œuvres entières) de provenances et d’époques diverses, par l’étude de partitions et par l’audition, en approfondissant l’ancrage historique. Il se préparera ainsi méthodiquement et progressivement à l’analyse de partitions qui constituera une partie de l’examen OS.
  4. Une heure de pratique instrumentale de groupe (ou chorale)
  5. Une demi-heure d’instrument. L’élève approfondira certaines notions d’harmonie et d’accompagnement, etc.