cejef CEJEF|lois

Option complémentaire : Application des mathémathiques

Objectifs

L’enseignement des applications des mathématiques en option complémentaire vise les mêmes objectifs généraux que l’enseignement des mathématiques en discipline fondamentale. L’accent sera mis sur l’utilisation des outils mathématiques dans des situations concrètes en relation avec les mathématiques pures et d’autres disciplines. Les notions théoriques qui font défaut dans l’optique de certaines applications seront présentées (par exemple des notions développées dans le supplément de mathématiques Math S, cf. PEC de Mathématiques). De nature moins théorique que le cours de mathématiques en discipline fondamentale, cet enseignement pourra faire appel à l’informatique et aux nouvelles techniques de la communication pour collecter et traiter des données provenant de situations réelles.

Savoirs

Les problèmes traités seront tirés de domaines aussi variés que les sciences expérimentales, les sciences humaines, les arts et l’économie. Présenter une liste exhaustive des sujets n’est évidemment pas possible, cependant le programme et les contenus s’articuleront principalement autour des quatre domaines suivants:

  • méthodes géométriques et vision spatiale
  • méthodes numériques et algorithmiques
  • applications des statistiques
  • applications de l’analyse.

Savoir-faire

L’élève doit être capable de:

  • choisir et utiliser les méthodes et les outils mathématiques adéquats,
  • appliquer un procédé algorithmique à la résolution d’un problème,
  • modéliser une situation simple,
  • juger la qualité d’un résultat,
  • rédiger un bref rapport scientifique.

Savoir-être

En plus des savoir-être souhaités en enseignement de base des mathématiques, où l’élève doit:

  • faire preuve d’imagination, de curiosité et d’ouverture esprit,

  • manifester un esprit d’analyse et de synthèse,

  • posséder le sens de la rigueur et de l’autocritique,

  • être autonome dans le travail,

il devra plus particulièrement

  • faire appel à son esprit pratique,
  • faire intervenir son esprit critique,
  • être prêt à effectuer un travail de groupe.

Evaluation

Afin de contrôler la régularité du travail et les progrès de l’élève, l’évaluation se fera sur la base d’épreuves écrites, auxquelles peuvent s’ajouter des interrogations orales, la rédaction de brefs rapports scientifiques, la présentation d’exposés, etc.

L’évaluation aux examens de baccalauréat se fera conformément aux directives y relatives.