cejef CEJEF|lois

Histoire du Lycée

Ici se trouvent toutes les références historiques en rapport avec l'histoire du Lycée cantonal de Porrentruy.

Le Collège de Jésuites (1591-1794)

1591 - Fondation du Collège des Jésuites le 9 mai par Jacques-Christophe Blarer de Wartensee. L'enseignement, dispensé dans des bâtiments provisoires, est une formation littéraire, philosophique et théologique qui s'appuie sur les Saintes Écriture et les oeuvres de l'Antiquité.
1593 - Ratification par le pape Clément VIII dans une bulle du 27 avril.
1597 - Pose de la première pierre des bâtiments le 27 août.
1604 - Les Jésuites prennent possession de leur collège et de leur église.
1606 - Le gymnase est terminé.
1607 - Pensionnat destiné aux jeunes nobles de la Cour.
Fermeture du collège qui est transformé en caserne pendant la Guerre de Trente ans.
1639 - Réouverture d'une partie des classes.
1652 - Toutes les classes sont à nouveau ouvertes.
1705 - Jean-Conrad de Reinach ouvre un cours de mathématiques pour les artisans.
1773 - Le 21 juillet, une bulle du pape Clément XIV supprime l'ordre des Jésuites.
1773 - Simon-Nicolas de Montjoie, héritier de tous les biens du Collège, crée un conseil d'administration, édite un règlement applicable aux enseignants et aux élèves et introduit la gratuité des études.
1792 - Le 28 avril, le général Custine fait son entrée à Porrentruy.

seminaire

«Vue du séminaire, du Collège et une partie du château de Porrentruy»
Dessin aquarellé, attribué à Simon le Barbouilleux, 1793 (Musée de l'Hôtel-Dieu)

L'École centrale (1794-1803)

1793 - Le 23 mars, annexion de la région par la France de Napoléon. Naissance du 87e département français.
1794 - Le 7 avril, création de l'École centrale.
1796 - Le 30 mai, l'école centrale ouvre effectivement ses portes. L'institution est nouvelle: elle tient lieu de lycée et d'académie. On y enseigne, sur un cycle de sept ans, les langues latine, française et allemande, l'histoire, la géographie, les mathématiques, la physique, la chimie, l'histoire naturelle, la logique, la législation, le dessin, la calligraphie et le chant.
1799 - Création du premier jardin botanique par l'abbé Antoine Lémane. Premier ensemencement de 240 espèces de graines provenant du Museum de Paris.
1803 - Le 16 avril, suppression de l'École centrale.
1803 - Le 8 septembre, transformation en une école secondaire.

seminaire

État de la Ville de Porrentruy au 1er Prairial an XI, [21 mai 1803].
Manuscrit p. 96 (Musée de l'Hôtel-Dieu)

L'École de la Restauration (1815-1858)

1815 - Par décision du Congrès de Vienne, l'ancien Évêché de Bâle devient bernois. L'Acte de réunion garantit expressément l'existence du Collège de Porrentruy (article 6).
1817 - Une dizaine de professeurs apprennent à une centaine d'élèves la théologie, la grammaire, les humanités, la logique et la rhétorique. L'éducation scientifique est mise de côté. L'institution paraît être le lieu de formation de ceux qui se destinent à l'état ecclésiastique.
1817 - Adjonction de deux chaires de théologie.
1821 - Renaissance du Séminaire.
1832 - Le 4 septembre, une nouvelle administration adapte l'institution aux exigences de l'industrialisation naissante. Des branches scientifiques sont introduites.
1832 - Réaménagement du jardin botanique par Jules Thurmann.
1836 - Le décret du 12 décembre fait du Collège de Porrentruy une institution laïque.
1837 - Le Séminaire ferme ses portes.

L'École cantonale (1856-1978)

1856 - Le 1er octobre, entrée en vigueur de la loi sur les écoles cantonales. L'école est mixte, le même poids est donné aux études littéraires et scientifiques.
1871 - Le 17 mars, une convention signée entre l'École polytechnique de Zürich et l'École cantonale autorise les bacheliers bruntrutains à entrer sans examens dans la plus haute école technique du pays.
1888 - Gratuité des études pour les classes inférieures.
1896 - Entrée de la première étudiante dans la section supérieure.
1913 - Agrandissement du Jardin botanique.
1919 - Ouverture de la première classe de diplôme de commerce (création de l'École de commerce).
1924 - Premiers bacheliers sortant avec une maturité commerciale.
1928 - Le 19 décembre, l'école cantonale est autorisée, par décision du Conseil fédéral, à décerner les maturités de type A, B et C.
1964 - Une division commerciale distincte de la section de maturité se constitue.
1971 - Remplacement de la maturité commerciale par une maturité économique reconnue par la Confédération en 1974 (type E).

Le Lycée cantonal (depuis 1979)

1979 - L'École cantonale devient le Lycée cantonal et École supérieure de commerce de Porrentruy le 1er janvier.
1982 - Les cours de biologie sont désormais donnés à la villa Beucler rénovée.
1989 - Inauguration officielle du Musée jurassien des sciences naturelles.
1990 - Premiers bacheliers sortant avec une maturité de type D (langues vivantes).
1997 - Premiers bacheliers sortant avec une maturité cantonale de type F (sections beaux-arts, musique et théâtre).
2000 - Introduction de la nouvelle maturité.

Référence :

Du Collège des Jésuites au Lycée Cantonal, 400 ans d'histoire (1591-1991), Lycée Cantonal, Porrentruy, 1991.